AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Valet de Coeur ▬ Traumas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sujet: Valet de Coeur ▬ Traumas
Dim 24 Avr - 15:05

VALET DE COEUR
The Knave of Hearts, he stole some tarts


SON PSEUDONYME D'OMBRE ▬ Valet de Coeur
SON GROUPE ▬ Ombres Traumas.
NOM & PRÉNOM(S) ▬ Edward Bartholomew
EN CHIFFRE ▬ Exécuté par une journée pluvieuse de juin 1910, à l’âge de 34 ans.
EXISTENCE ▬ Ca fait... Eh bien, dites, ça fait déjà 101 ans qu’il est au service de Maman Ombre.
SERMENT ▬ Libre comme l’air, mesdemoiselles.
FEAT. ▬ Noir, de Yooani.


Sale temps pour une exécution.
Franchement, même pour l’Angleterre, c’était moche. Un petit crachin tombait en bruine sur la capitale, si fin qu’on le voyait à peine, l’air était humide et froid, et un petit vent léger vous faisait tomber la pluie dans les yeux même quand vous aviez un parapluie. C’était peut-être pour ça qu’il n’y avait pas tellement de monde pour assister à l’évènement. Cela dit, il aimait mieux ça. Plus intimiste. Il n’avait jamais été à l’aise avec les grandes foules.
Devant l’estrade, une petite masse se pressait pourtant, compacte pour garder la chaleur sans doute, qui le regardait, l’air curieux, se prendre la pluie sans broncher. Pas une de ces braves âmes aurait pensé à lui amener un parapluie, bien sûr. On dirait bien qu’il allait finir sa vie en sentant le chien mouillé. Probablement que ça le gênerait plus vraiment de l’autre côté, remarque. Il leva le nez, tentant d’envoyer valser d’un geste une mèche qui lui barrait les yeux, mais rien à faire, l’humidité l’avait collée à sa peau. Ses mains étaient coincées dans la planche de bois. Inutilisables. Près de lui, un homme déballait une longue litanie juridique, d’énièmes serments devant Dieu, d’énièmes formalités inutiles.
Edward soupira.
« ... pour le meurtre de Sara et Jane Adamson par empoisonnement, pour mensonge et dissimulation à l’encontre de la... »
Il leva les yeux au ciel. Meurtre ! Comme ils y allaient !
« ... famille Adamson, pour... »
L’espèce de brute qui servait de bourreau le tira en arrière par la redingote, lui passant la corde au cou, s’assurant que ses pieds reposaient bien sur la trappe. Edward grimaça, le contact de la corde rugueuse contre son cou étant relativement désagréable, mais visiblement un accusé à mort n’avait pas le droit de râler avant qu’on lui on en donne l’ordre. Il pinça les lèvres, écouta sagement.
« L’accusé Edward Bartholomew, majordome de la famille Adamson à Londres, est condamné à la pendaison jusqu’à ce que mort s’ensuive... »
Nous y voilà.
« ... L’accusé a le droit à ses derniers mots. »
Silence dans la foule. Le bourreau se tenait adossé à une poutre. On n’entendait que le crachin tomber tristement sur la ville, des bruits de foule au loin, le grincement des engrenages trop souvent utilisés. Edward s’éclaircit la gorge, droit dans son nœud de pendu, pencha légèrement la tête, très sérieux.
« ... J’aurais aimé pouvoir manger une dernière tarte. »
Le bourreau abaissa le levier.

#

« Edward ! »
Le cri avait retenti dans toute la maisonnée, appel impératif et visiblement pressant, n’attendant aucune sorte de discussion. Le majordome essuya ses mains sur un chiffon, lâchant le plat qu’il était en train de beurrer. On l’appelait. Allons bon. Il finit de se nettoyer le bout des doigts, remit ses manches sur ses bras, attrapa sa redingote pour quitter la cuisine et monter les escaliers qui menaient jusqu’à la chambre des enfants, dans l’aile Ouest du manoir. Bruits de pas, de jouets qu’on projette contre le mur, de petits pieds qui frappent le parquet furieusement. Mademoiselle Adamson devait encore faire des siennes. Il parcourut le long couloir éclairé au gaz à grands pas, avant de frapper à la porte de la chambre, dont le cri semblait être parvenu.
« Miss ? Vous avez un problème ? »
Jane Adamson était assise sur son immense lit à baldaquins, lorsqu’Edward ouvrit la porte. L’air furieux et très digne, une expression qu’elle avait volée à sa mère, elle se tenait droite, minuscule entre les deux lourds rideaux rose fané qui l’encadraient. Devant elle, une malle à jouets doublée de velours pourpre, gisant comme un cadavre dépouillé, une montagne de jouets s’échappant de son ventre. Entre ses mains, une poupée de porcelaine en manteau d’hermine. Décapitée. Edward soupira.
La petite fille fixa son majordome de ses grands yeux bleus.
« Sara a tué Rose, Edward » fit-elle d’un air d’oracle en serrant ladite Rose contre elle. « Elle l’a tuée. J’en suis sûre »
Edward fixa la poupée dont les mains de porcelaines pendaient lamentablement, le col de son manteau baillant sur un cou inexistant. C’était du propre. Il s’avança vers la petite fille, s’accroupissant finalement en face d’elle pour être à sa hauteur, pour regarder clairement dans ses yeux.
« Pourquoi est-ce que Sara aurait fait ça, Jane ? demanda-t-il avec calme.
- Parce qu’elle est jalouse. Sa poupée n’a eu qu’un manteau pour Noël, alors que Rose en a eu deux. Et puis, Rose est plus jolie que la sienne. C’était clair, fit-elle en hochant la tête.
- Donne-moi Rose »
Edward prit la pauvre poupée entre ses bras, examinant la blessure. C’était une cassure nette, comme si quelqu’un avait frappé la poupée exactement à son point sensible, à la jointure entre le cou et le torse. Il releva le nez vers la petite fille, qui maintenant qu’elle avait lâché sa poupée, affichait un petit air tremblant.
« Elle n’a pas souffert » assura-t-il en hochant la tête, histoire de rassurer un peu la fillette. Celle-ci renifla.
« Vous êtes sûr ?
- Sûr et certain. Monsieur Adamson t’en rachètera une autre, tu verras » fit Edward en lui tapotant la tête. « Une encore plus belle. Une de ces nouvelles, dont on peut ouvrir et fermer les yeux.
- Mais ce sera pas Rose...
- Sa sœur jumelle.
- Elle avait une sœur ?
- Oui.
- Je savais pas.
- Elle t’a attendu tout ce temps. Elle avait très hâte de te rencontrer, assura à nouveau Edward, s’asseyant sur le lit à côté de la fillette, posant la poupée de l’autre côté.
- Elle sera blonde aussi ?
- Oui. Tout à fait blonde. Ses cheveux seront presque aussi beaux que les tiens, fit le majordome en passant deux doigts dans une des mèches de la fillette, qui fit la moue.
- Pas plus jolie que moi ? »
Edward eut un sourire. Presque gourmand.
« Mais aucune petite fille n’est plus jolie que toi, mon cœur... »

#

Faisait froid dans la salle de l’interrogatoire. Peut-être que c’était un genre de technique d’intimidation. On vous laissait seul, dans ce bureau glauque avec juste une chaise et une table, les mains entravées de ces horribles chaînes glacées, et on attendait que le froid fasse son affaire. Mais à vrai dire, ce n’était pas une technique qu’ils avaient eu à utiliser sur lui. Edward s’était montré très coopératif. Il ne comprenait pas pourquoi les gens faisaient tout un foin de cette affaire, d’ailleurs. N’avait-il pas agi comme tout un chacun aurait dû ?
Le lourd inspecteur se rajusta sur sa chaise, de l’air de celui écrasé sous le poids de ses propres responsabilités, un carnet et un stylo à la main. Il regarda un instant Edward. Edward le regarda. Placide. L’inspecteur regarda à nouveau son calepin, commença.
« Nom, âge, profession.
- Bartholomew Edward. Trente-quatre ans. Majordome au service de...
- Ex. »
Edward releva le nez.
« Plaît-il ?
- Ex-majordome. »
Il plissa le nez. Silence.
« Certes. Ex-majordome au service de la famille Adamson, à Meadlock House, Londres.
- Pères et mères ?
- Décédés.
- Leurs métiers ?
- Majordome et gouvernante.
- Une fiancée ? Une femme ?
- Pas à ma connaissance.
- Depuis combien de temps travaillez-vous au service des Adamson ?
- Quatorze ans.
- Aviez-vous de bonnes relations avec vos employeurs ?
- Excellentes.
- Des réclamations à leur égard ?
- Aucunes.
- De leurs filles ?
- De vrais petits anges »
L’inspecteur marqua un silence. Soupira. Posa ses coudes sur la table.
« Monsieur...
- Oui ? »
Edward releva innocemment la tête.
« Avez-vous tué Sara et Jane Adamson ? »
Edward hocha la tête.
« Effectivement. »
L’inspecteur soupira.
« Pourquoi ? »
Edward haussa les épaules avec un mince sourire d’excuse.
« Elles ont eu la mauvaise idée de commencer à grandir. »

#

Globalement, Edward avait été plus gâté par sa mort que par sa vie.
Certes, la pendaison avait été un passage fâcheux et qu’il ne recommandait à personne – mais le jeu en valait la chandelle.
Mère Ombre avait été généreuse avec lui. Quelque part, elle lui avait donné l’impression d’être un genre de mère Noël vêtue de noir, sortant de sa hotte ses rêves les plus fous et les étalant devant lui, choisis, Edward, est-ce que tu veux mourir, est-ce que tu veux que ton âme flotte éternellement sur le Styx, où est-ce que tu veux me servir et faire ce que tu veux de toutes les petites fillettes que tu trouveras, absolument tout, à la seule condition que tu me seras fidèle ?
Que croyez-vous qu’il avait répondu ?
Edward n’était pas pédophile – non, sa passion, du moins pour lui, n’avait rien de malsain. Il aimait les petites filles. Il aimait leur bas blancs et les nœuds dans leurs cheveux, et puis oui, leurs chevelures, si douces à brosser, elles avaient un parfum de miel, leur peau ressemblait à de la pâte d’amande. Il aurait pu les dévorer. Les dévorer toutes crues. Alors vous pensez bien – un océan de fillettes, de fillettes éternelles qui ne grandiraient jamais, juste pour lui...
Quand il était arrivé, le Château tombait à l’abandon. Les roses, dans le jardin, avaient perdu de leur peinture, et s’agitaient doucement sous le vent, inodorantes et sans épines. En haut de la colline, le château semblait grisâtre. La précédente Reine de Cœur était morte, on racontait qu’elle avait fini par se couper elle-même la tête, et dans le Royaume flottait une douce odeur d’abandon. Mère Ombre lui avait dit – reste ici, attends la Reine de Cœur, tu seras son Valet, prépare le chemin. Edward avait obéi. C’était un garçon conciliant. Il était sage. Comme dans le château de la Belle au Bois Dormant, tous les sujets semblaient endormis, toutes ces petites cartes aux boucles blondes et aux joues roses. Il avait repeint les roses, agité les tapis, ouvert les fenêtres, ramoné les cheminées, c’était un majordome après tout, il avait astiqué la couronne, fait un lit à sa Reine, il s’était occupé, une centaine d’années tout de même, ça faisait beaucoup même pour un gentil majordome. Il s’était ennuyé, beaucoup. Il avait fini par mettre la couronne, mais elle ne s’assortissait pas à son teint avait dit sa petite favorite, alors il l’avait sagement reposée et avait continué d’attendre. Jusqu’à ce que Leonor arrive. Douce, toute petite Leonor.
Elle était un genre de petite fille elle aussi. Elle était trop grande pour intéresser le Valet – malgré ce qu’elle aimait croire, elle avait des formes, un tout petit peu, des hanches anguleuses, un menton plus haut, et puis c’était une Reine et il respectait la hiérarchie. Même si elle faisait une bien piètre souveraine. Lorsqu’elle se mettait aux affaires du Royaume, la pièce finissait toujours envahie de cocottes en papier et de grenouilles en origami, Edward arrivait, il posait une petite couverture sur ses épaules, il la laissait dormir et puis il s’en occupait à sa place. Il signait les papiers, lissait les feuilles. S’occupait des traités. Soupirait quand Leonor rentrait fièrement à la maison en annonçant qu’elle avait déclaré la guerre à tel ou tel pays voisin. Parfois, il se disait que Leonor aurait fait un meilleur chaperon rouge que la reine de Cœur qu’elle était. Elle n’était pas cruelle. Pas assez.

Il remua dans le fauteuil où il lui semblait s’être endormi un peu plus tôt, cligna des yeux pour reconnaître les moulures du bureau de la Reine. C’était malin, il venait pour la réveiller, et il se perdait en souvenirs à son tour. Leonor était étendue de tout son long dans le fauteuil rembourré, elle avait l’air d’avoir sept ans, il haussa les sourcils en se redressant, se releva avec difficulté.
Il avait des tonnes de choses à faire. S’occuper des petites, de la déclaration de guerre avec la Reine Blanche, arranger le jardin, organiser le prochain, brosser les cheveux de Louisa et Annie. Il n’avait sûrement pas le temps de ranger tout le bazar qu’avait encore mis la Reine dans son bureau. Il soupira pourtant, s’apprêtant à réveiller Leonor.
Elle était toute blanche, avec des cheveux noirs et de longs cils, dans son sommeil, on aurait dit la petite sœur de la Belle au Bois Dormant, elle avait un souffle régulier et paisible. Elle devait rêver de champs de coquelicot ou d’autres choses niaises comme ça pour avoir l’air si détendu. Il se redressa, découragé. Il ne la réveillerait pas.
Il était si faible face aux petites filles.


[Voilà donc mon petit Valet! Je re-précise au cas où, c'est le DC de Lucile Rosebury! J'espère que la fiche est complète, et, euh... Voilà!]
Valet de Coeur
avatar
Petit Membre Adoré
INSCRIT LE : 23/04/2011
MESSAGES : 39
FEAT. : Noir, OC de Yooani.
HARICOTS : 160
PAYS : Royaume de Coeur
ÂGE : 34 ans d'apparence / 135 ans d'existence.
POST-IT : The knave of Hearts
He stole some tarts }
Ödland
http://mengyan.forumactif.org/t1167-valet-de-coeur-traumas http://mengyan.forumactif.org/f84-royaume-de-coeur http://mengyan.forumactif.org/t1202-i-am-still-painting-flowers-for-you
Revenir en haut Aller en bas
Sujet: Re: Valet de Coeur ▬ Traumas
Dim 1 Mai - 19:06

Je te re-souhaite la bienvenue ;)

Puisque nous avons vu le point qui me chagrinait via la box du forum, j'ai le plaisir de t'annoncer la validation du Valet de Coeur. Va donc ajouter ton personnage d'avatar et ton rang d'Ombre aux topics adéquates et tu pourras rejoindre le Royaume de Coeur pour ranger les origanis de Leo'

Bon courage.
Hui'
Huitzilopochtli
avatar
[MJ] PREMIER ATTRAPE-RÊVE
« Tu tomberas, ma Reine, n'oublie pas... »
INSCRIT LE : 28/01/2010
MESSAGES : 207
FEAT. : Mihai, de DOGS
CRÉDITS : ©️ Bananoue, sur GB.

HARICOTS : 155
POST-IT :
« Regarde-moi ! Regarde et vois la déchéance qui fut la mienne par Ta faute. Regarde et comprends que par Ta cruauté, Tu as vu naitre celui qui Te détruira. Corbeau, Tu m'as fourni les armes qui Te détrôneront de Tes Cauchemars. » ▬ Mikaal Twoyoungmen

http://olwen.minitroopers.fr
Revenir en haut Aller en bas
Sujet: Re: Valet de Coeur ▬ Traumas
Dim 1 Mai - 19:10

Haha, merci beaucoup et comptez sur moi! J'y vais de ce pas! :3
Valet de Coeur
avatar
Petit Membre Adoré
INSCRIT LE : 23/04/2011
MESSAGES : 39
FEAT. : Noir, OC de Yooani.
HARICOTS : 160
PAYS : Royaume de Coeur
ÂGE : 34 ans d'apparence / 135 ans d'existence.
POST-IT : The knave of Hearts
He stole some tarts }
Ödland
http://mengyan.forumactif.org/t1167-valet-de-coeur-traumas http://mengyan.forumactif.org/f84-royaume-de-coeur http://mengyan.forumactif.org/t1202-i-am-still-painting-flowers-for-you
Revenir en haut Aller en bas
Sujet: Re: Valet de Coeur ▬ Traumas
Dim 1 Mai - 19:36

Mon Valet! o/ Ah tout de suite je me sens mieux de t'avoir à mes côtés.
Bravo pour la validation!

__________________________________________

{ The Queen of Hearts.

Spoiler:
 
Reine De Coeur
avatar
Off with her head!
INSCRIT LE : 04/03/2011
MESSAGES : 339
FEAT. : Gamine.
CRÉDITS : sur Zerochan

HARICOTS : 259
PAYS : Royaume de Coeur.
ÂGE : 21 ans si on compte ses deux années en tant qu'Ombre.
MÉTIER : Reine de Coeur.
POST-IT : The Queen Of Hearts
She makes some tarts
All long the summer day {...}
http://www.fanfic-fr.net/fanfics/Fics-Originales/H/Histoires-%C3 http://mengyan.forumactif.org/t1026-leonor-stuart-the-queen-of-heart http://A venir, amis, à venir... http://mengyan.forumactif.org/t1042-memoires-de-leonor-stuart http://mengyan.forumactif.org/t1164-off-with-her-head
Revenir en haut Aller en bas
Sujet: Re: Valet de Coeur ▬ Traumas
Dim 1 Mai - 21:43

(re) bienvenue (à une fille qui avait déjà un compte bien avant moi?)... bon là, c'est plus pour le fun qu'autre chose que je poste en fait j'ai l'impression. Mais passons.

Je n'avais pas encore vu l'ava. Effectivement très bon choix. <3

Par contre j'aime pas les DC. Ba oui. Dire "j'espère que tu t'amuseras bien" ça fait vraiment idiot, et surtout face à quelqu'un qui a déjà rp ici bien avant moi!
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sujet: Re: Valet de Coeur ▬ Traumas
Dim 1 Mai - 21:48

WELCOME ON BOARD!
(oui, j'essaye de gratter des HMs, là. )

__________________________________________

{ The Queen of Hearts.

Spoiler:
 
Reine De Coeur
avatar
Off with her head!
INSCRIT LE : 04/03/2011
MESSAGES : 339
FEAT. : Gamine.
CRÉDITS : sur Zerochan

HARICOTS : 259
PAYS : Royaume de Coeur.
ÂGE : 21 ans si on compte ses deux années en tant qu'Ombre.
MÉTIER : Reine de Coeur.
POST-IT : The Queen Of Hearts
She makes some tarts
All long the summer day {...}
http://www.fanfic-fr.net/fanfics/Fics-Originales/H/Histoires-%C3 http://mengyan.forumactif.org/t1026-leonor-stuart-the-queen-of-heart http://A venir, amis, à venir... http://mengyan.forumactif.org/t1042-memoires-de-leonor-stuart http://mengyan.forumactif.org/t1164-off-with-her-head
Revenir en haut Aller en bas
Sujet: Re: Valet de Coeur ▬ Traumas
Dim 1 Mai - 21:53

Trrrr ça sert à quoi de te dire bienvenue ? On se connait déjà ! *crache dans sa main et fait un tope la* Yeahhhh yeaaaahhhhhhh ! Ca va être drôle le RP entre le Valet et sa Reine je sens Yeah ! Sinon pour l'histoire des petites filles, j'ai l'impression que c'est plus tourné vers une sorte d'idolâtrie extrême plutôt que de la pédophilie. Quand je lis il y a quand même des miettes de perversion sous-jacente, mais on voit quand même que ton but c'est pas de faire du RP olé olé x) Et puis aussi, j'aime bien, il a l'air un peu sarcastique, à sa manière Coeur
Chester
avatar
Au pays des framboises et des champis
INSCRIT LE : 16/04/2011
MESSAGES : 191
FEAT. : Belphegor - Reborn!
CRÉDITS : Fan art inconnu.

HARICOTS : 451
PAYS : Russie
ÂGE : 20 ans
POST-IT :
Spoiler:
 

http://mengyan.forumactif.org/t1143-nathaniel-lazarey-le-slave-irlandais http://mengyan.forumactif.org/t1162-fantasmes-a-la-framboise
Revenir en haut Aller en bas
Sujet: Re: Valet de Coeur ▬ Traumas
Lun 2 Mai - 10:26

Merci à vous trois! (même si je sais que c'est pour gratter des HMs, vils.)

#Belle : Oui j'aime beaucoup mon ava :3 (ça fait un peu mégalo dit comme ça o/) Et on s'en fiche si ça fait idiot c'est gentil quand même!

#Leo' : Ma Reiiiiine o/ J'ai hâte de ranger tes origamis fufufu! (pourquoi tu m'as souhaité la bienvenue deux fois?)

#Nate : Ouéééé high five! *top de la mort qui tue*
Oui, c'est pour ça que je dis qu'il est pas vraiment pédophile. C'est juste une obsession bizarre :3 (c'est malsain que j'en parle avec un smiley mignon...)
Et oui, si je mettais pas quelques miettes de perversion ce serait pas drôle! Mais c'est dans son personnage. Après il est tout à fait normal avec tout ce qui est non-petites filles o/


Brefbrefbref, merci à vous trois (et arrêtons le flood là o/)
Valet de Coeur
avatar
Petit Membre Adoré
INSCRIT LE : 23/04/2011
MESSAGES : 39
FEAT. : Noir, OC de Yooani.
HARICOTS : 160
PAYS : Royaume de Coeur
ÂGE : 34 ans d'apparence / 135 ans d'existence.
POST-IT : The knave of Hearts
He stole some tarts }
Ödland
http://mengyan.forumactif.org/t1167-valet-de-coeur-traumas http://mengyan.forumactif.org/f84-royaume-de-coeur http://mengyan.forumactif.org/t1202-i-am-still-painting-flowers-for-you
Revenir en haut Aller en bas
Sujet: Re: Valet de Coeur ▬ Traumas
Lun 2 Mai - 15:03

Bienvenue !

L'histoire de ton personnage a provoqué un frisson de plaisir (je crois que c'était du plaisir) qui a monté du bas du dos, jusqu'en haut de la nuque ... Intense ! Bref, passons sur mes plaisirs étranges ... Coeur
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sujet: Re: Valet de Coeur ▬ Traumas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Valet de Coeur ▬ Traumas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» La reine prend le cavalier, ou comment la dame de pique eut raison du valet de coeur ♠ Paris» La rose rouge et le valet de coeur... [Lyrin]» Valet de Coeur (Alice au Pays des Merveilles (Libre)» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES ROYAUMES DES CROQUEMITAINES :: HIATUS HIATUS HIATUS HIATUS HIATUS HIATUS HIATUS HIATUS :: Renouveau :: Dossiers Personnels-
Sauter vers: